Blog

POURQUOI ET COMMENT

Olde English Bulldogge   

 


David Leavitt a été un éleveur de Bulldogs Anglais enthousiaste qui finit par être déçu par le manque d'habilité physique et par les problèmes de santé et d'élevage de la race actuelle.

Au 18 éme siècle, le Bulldog combinait l'endurance, la rapidité, l'agilité, la ténacité ; des qualités qu'il a aujourd'hui perdu. N'ayant pu trouvé de source valable pour élever un type ancien de Bulldog, il décidât de le recréer en prenant pour modèle des statues et des gravures du 18 ème siècle.

Pour cela, il démarra en 1971 son programme d'élevage en utilisant une méthode que l'université de l'Ohio avait mise au point pour la sélection du bétail. Les races utilisées ont été le Bulldog Anglais moderne ( à 50 % ), et des races ayant le vieux Bulldog dans leurs origines : le Pit bull, le Bullmastiff et le Bulldog Américain  en proportions égales. Il a voulu retrouver les qualités et l'aspect du vieux Bulldog mais pas le caractère que les commentateurs de l'époque qualifiaient de hargneux, dangereux, brutal. Il ne souhaitait pas non plus créer un animal placide et amical qui resterait sans réaction si c'était requis. Il décrit ainsi le caractère idéal : courage et détermination sans agressivité excessive. Il est cependant un trait de caractère qu'il a en commun avec le Bulldog moderne , c'est sa patience exceptionnelle avec les enfants .

La sélection se fit sur 2 lots de 3 chiens , sans aucune parenté et ceci prit 8 et 9 générations.

Résultat : les saillies naturelles remplacent l'insémination artificielle , les chiennes accouchent naturellement , c'est un chien très athlétique qui respire sans difficultés et est débarrassé de tares génétiques . D. Leavitt a créé un Bulldog capable d'être un chien d'utilité apte à servir ses maîtres, plutôt dit-il qu'un Bulldog qui ait besoin d'être servi par ses maîtres.

Le premier "produit finit " qu'il présenta à ses amis cynophiles fut une chienne nommée Polly, qui servit de fondation à son élevage (sous l'affixe Bull Mead). Cette chienne vécut 18 ans, ainsi qu'une de ses filles, et toutes deux restèrent très actives jusqu'à la fin.

 

 


Il nomma sa race le Olde English Bulldogge.

Devant le succès naissant de cette race aux U.S.A , certains éleveurs décidèrent de produire ce type de chiens en croisant le Bulldog moderne avec d'autres races , principalement des American Staff ou des Pit Bulls , et leur donnent le nom de Olde English Bulldogge .

 

Pour contrer ceux ci, David Leavitt a créé son club de race, la Olde English Bulldogge Assosiation ( O.E.B.A ) qui tient son propre registre. N'y sont enregistrés que les chiens issus de la lignée d'origine de Leavitt.

D'autre part, quelques éleveurs de l'OEBA ont commencé leurs propres sélections en utilisant des souches Leavitt, ils créent alors l'O.E.B.K.C qui cherche aujourd'hui à unifier et standardiser l'OEB, Leavitt ou pas, évidement ce ne fut pas du goût de D.Leavitt.

Aujourd'hui l'OEBA n'existe plus, il a été remplacé par le Leavitt Bulldog Association (L.B.A) et les chiens sont appelés maintenant Leavitt Bulldog et avec son aval a été crée un club Européen le Leavitt Bulldogge Foundation.

NE CONFONDEZ PAS O.E.B.A et  l'I.O.E.B.A qui est plus récent et qui enregistre tous les types de chiens désignés sous le nom de OEB (Leavitt, Nunley, Renascence, Gargoyle, Victorian, Hermés, Olde Type Bulldogge,...) ainsi que du Olde Boston, du Pit Bull....

Standard du Olde English Bulldogge ou Leavitt Bulldog :
ASPECT GENERAL

:Reconstruction du Bulldog du 18 éme siécle : chien de taille moyenne, puissamment bâti et montrant une grande force. Le poids est de27 KG et plus pour le mâle, 22.5 KG et plus pour la femelle. La taille 43 CM et plus pour le mâle, 40.5 CM et plus pour la femelle.

 

Il est alerte et bien proportionné, il est massif tout en ayant l'apparence d'un athlète.

CARACTERE :

Amical, mais adversaire courageux envers quiconque menace son maître ou sa propriété. L'hostilité envers les étrangers, bien que peu fréquente n'est pas considérée comme un défaut.

TETE :

Grosse par rapport au corps et carrée. Creux profond entre les yeux qui se prolonge au-dessus du front. Tête modérément plissée. Muscles maxillaires puissants. Mâchoire inférieure recourbée vers le haut et saillante.

 

Dentition prognathe. Crocs puissants. Les yeux sont placés bas et écartés.

 

Front plat. Le museau est court et large. Les babines sont légèrement pendantes. Les oreilles en rose ou en bouton sont attachées haut et écartées.

 

Fanon comportant deux plis.

CORPS :

        Le cou est court et presque aussi large que la tête.

 

        Les épaules très larges et musclées. Les membres antérieurs légèrement courbés ou droits.

 

 Cage thoracique bien arrondie et poitrine large . Dos court légèrement courbé et fort. Ventre bien relevé.       Cuisses très musclées. Membres postérieurs tournés ni vers l'intérieur, ni vers l'extérieur.

 

La queue doit être droite.

POIL :

Court, fin et serré.

COULEURS

:Bringé sur fauve, gris ou noir. Taches bringées sur blanc. Blanc pur. Fauve, roux ou noir, avec ou sans taches blanches. Le nez ou le tour des yeux roses sont indésirables, mais pas motifs de disqualification.

GROUPE : Chien de travail.

LE PEDIGREE DE L'OEBA ou LBA 

 

La Olde English Bulldogge Association a quatre niveaux d'enregistrement :

- Les chiens ayant la queue tordue ou crochue, la mâchoire déviée, les pieds tournée vers l'intérieur ou vers l'extérieur. Ces chiens reçoivent un pedigree rouge, signifiant qu'ils ne doivent pas être utilisés comme reproducteurs.

 

- Tout chien dont les ancêtres proviennent de la lignée crée par D. Leavitt reçoivent un pedigree bleu, à l’exception de ceux issus d'accouplements frère x sœur, père x fille, mère x fils et ceux issus de chiens à pedigree rouge.

 

- Le certificat doré ( Gold Certificate Of Merit = C.O.M ) est une récompense qui permet d'identifier les Bulldogges dont la conformation, le mouvement et le tempérament sont excellents, et dont la radiographie des hanches ne montre pas de signe de dysplasie. Tout chien ayant le pedigree bleu est éligible, soit lors de l'examen par un juge de l'O.E.B.A, soit en lui envoyant une cassette vidéo.

 

- Le registre doré ( Gold registration Of merit = R.O.M ) est délivré aux chiens dont les deux parents ont le C.O.M. Le système C.O.M / R.O.M augmente les chances de produire des chiots de premier choix , puisque la haute qualité des deux parents a été certifiée . Le R.O.M est aussi bien pour l'acheteur d'un chiot une assurance de la qualité que le symbole que l'éleveur respecte les directives du créateur de la race, D. Leavitt.

 

Pour plus de détail, la LBA a son site Internet :

 

WWW.LEAVITTBULLDOGASSOCIATION.COM

Nous sommes répertoriés à la LBA

Bonjour,

C'est avec joie que nous vous annonçons que nous sommes répertoriés au sein des "Breeders/Kennels" sur le site de la LBA.

http://www.leavittbulldogassociation.com/LBABreeders.htm#FRANCE

 

Pourquoi la recréation était nécessaire.

Apres la radio des hanches de Vadie pour savoir si elle était dysplasique ou pas (obligatoire pour acceder aux pédigrées de la LBA et pour la reproduction), j'ai un peu discuté avec mon veto sur le Olde English qu'il a découvert avec ma chienne.

Il m'a surtout donné son avis sur le Bulldog Anglais, race qu'il pratique souvent en consultation. Evidement, il trouve que d'allure du chien est sympathique et marrante mais médicalement, à vouloir accentuer le type, on se retrouve avec un chien déformé surtout au niveau du museau, ce qui entraine moulte désagrements pour l'animal (difficulté à respirer, à ce ventiler quand il fait chaud, yeux qui coulent), athrose, dysplasie importante...

Sur le croquis des squelettes de crane on voit bien la différence, celui du haut correspond au Olde English et celui du bas au Bulldog Anglais moderne.

Saisissant non????????

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×